À côté de la plaque

– Marie-Louise, revenez !

– Adieu Charles-Edmond, notre amour est impossible ! À n’en point douter, vous rêvez de devenir pour moi un amant fougueux, impétueux, un hussard des sentiments, un chevalier des sens !

– Revenez Marie-Louise !

– Non Charles-Edmond, je ne suis pas celle que vous pensez. Vous m’imaginez amazone, fiévreuse mutine, virtuose des plaisirs de la chair. Je ne rêve que d’amour courtois et de plaisirs de l’esprit…

– Marie-Louise, je vous en conjure !

– Ne me torturez pas ainsi mon ami, je ne saurais vous proposer qu’une vie, quand vous aspirez à une aube à deux !

– Non mais tout de même Marie-Louise ! Vous emportez le rideau…
que va dire maman ?…..

rideau au vent

Publicités
Cet article a été publié dans Mots Z'à gogo. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s