Impacts

Ce matin, un enfant est tombé, pendant ce temps l’homme a filmé, scène de guerre ordinaire, boucherie, barbarie, gros plan sur une tuerie. Ses rires et ses jeux ont volé en éclat sous les impacts des balles, son sang s’échappe de ses veines à ciel ouvert. Victime collatérale, il n’avait commis aucun crime, sauf peut-être celui d’être né en Syrie et ou en Tchétchénie. Lambeaux de chair arrachés à la vie d’un enfant, cris d’horreur arrachés à la chair de sa mère, un abîme de souffrance s’ouvre dans la poussière maculée du sang de l’innocence ; ses yeux à jamais fermés sont les stigmates de la violence d’un monde en pleine déchéance.

Et moi au milieu de cette laideur ? J’éteins l’écran de mon ordinateur et je pleure. Les lambeaux de chair de l’enfant tombé ce matin dansent devant mes yeux restés ouverts.

In The Flesh - 19.09.2013

 

Texte inspiré par le tableau d’Alice Coupeur « In the Flesh » Acrylique & Pastels à l’Huile sur Panneau Bois 60 x 45 cm

Advertisements
Cet article a été publié dans Mots Z'art. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s